> Actualités > Concertation sur la santé et le numérique
EnglishFrançais

Concertation sur la santé et le numérique

Rapport Santé & numérique

– MERCREDI CONTRIBUTIF SANTÉ & NUMÉRIQUE –

Mercredi 25 juin 2014

En cohérence avec la méthodologie désormais éprouvée au Conseil, au travers de ses autres saisines et s’appuyant sur une sollicitation large de l’écosystème,  le Conseil organisera le 25 juin prochain une “session contributive”. Il s’agit d’un temps d’échanges et de réflexion collective entre les membres du groupe de travail du Conseil et des personnalités extérieures reconnues pour leurs compétences ou leur implication sur le sujets, suivi d’un travail contributif autour de trois ateliers en co-construction, dans le but de faire émerger de nouvelles idées d’actions très concrètes.

Les thèmes des trois ateliers sont :

Atelier 1 : Créer de la confiance à l’heure de la redistribution de la parole en santé

Co-design d’un dispositif impliquant les nouveaux relais et acteurs historiques de la parole en santé dans l’environnement numérique qui inspire  la confiance.

Atelier 2 : Exploiter le potentiel des données pour des services innovants en faveur de la prévention et de la promotion de la santé.

Co-design de services et d’applications mobiles innovants à partir de l’Opendata,

Atelier 3 : Impliquer les publics autour des enjeux de promotion/prévention santé

Co-design d’initiatives innovantes par/pour les jeunes pour la gestion de leur patrimoine santé.

Merci de vous inscrire en envoyant un mail à cette adresse : sante@cnnumerique.fr

La contribution écrite préalable

Nous vous proposons de répondre par écrit à ce questionnaire et de nous adresser votre texte d’ici le vendredi 20 juin. Ce questionnaire a pour but de préparer les échanges et d’alimenter le rapport. Nous avons fait de la réponse à ce questionnaire une condition de participation. Lors des vendredis contributifs, vos interlocuteurs auront lu votre texte, auront consulté les liens que vous nous indiquerez. Le dialogue pourra s’engager rapidement et en profondeur. Avec votre accord, les contributions seront publiées sur le site du CNNum et feront partie intégrante du rapport final.

Télécharger le questionnaire ici

___________________________________________________________________________________________________________

Le Conseil National du Numérique a été saisi en février 2014 par la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine, sur le sujet de la promotion et de la communication préventive en santé auprès des jeunes, et sur l’apport du numérique en la matière. Cette saisine se place dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé, qui a pour ambition la refonte du cadre de l’action publique sous 10 ans pour passer à la “deuxième ère de la démocratie sanitaire”. La feuille de route pour la SNS porte sur trois axes principaux :  la prévention, la coordination, la démocratie sanitaire. Un projet de loi devrait être présenté d’ici juin 2014 pour soutenir la SNS.

Pour en savoir plus sur la Stratégie Nationale de Santé : ici

La lettre de saisine de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé : ici

Dans ce contexte, le Conseil National du Numérique est sollicité pour produire un cadre de pensée rénové pour la santé et proposer une vision sur les opportunités du numérique vis à vis de la prévention et de la promotion de la santé auprès des jeunes, tant en termes de méthodes que d’outils privilégiés à investir. Le CNNum est aussi attendu pour proposer une vision moderne, prospectiviste, en cohérence avec la volonté de la SNS de se projeter à 10 ans.

  • A court terme, il s’agira pour le Conseil de déterminer en quoi le numérique peut contribuer au changement de paradigme, du curatif au préventif, avec un intérêt tout particulier sur la question des jeunes.
  • Dans un second temps, les réflexions adresseront un périmètre plus large, tenant compte des perspectives actuelles liées à la e-santé (big data, objets connectés, données de santé, etc.)

Le groupe de travail est constitué de Virginie Fauvel (pilote), Christine Balagué, Godefroy Beauvallet, Michel Briand et Stéphane Distinguin.

Processus de concertation

Fidèle à sa méthode de concertation contributive, le Conseil National du Numérique organisera dans les prochaines semaines plusieurs rendez-vous réunissant les différentes parties prenantes :

  • Le 9 avril 2014 :

–   Santé, numérique, communication : Qu’est ce qui marche – ou pas – auprès des jeunes ?

–   Le numérique au service de la démocratie sanitaire, notamment chez les jeunes

Lien vers le compte-rendu

  • Le 14 avril 2014 :

–   Pour une utilisation du numérique en faveur de la promotion/prévention en santé… mais sous certaines garanties

–   La question de la protection des données de santé

Lien vers le compte rendu

Appel à contribution

Nous proposons à tous les acteurs de l’écosystème de la e-santé (professionnels de santé, observateurs éclairés, associations, entrepreneurs, chercheurs, etc.) de faire partie intégrante de notre concertation en partageant avec nous leur expérience et leur expertise, sur la base du questionnaire qui suit. L’idée est de constituer un dialogue avec l’écosystème de la santé afin de faire remonter de façon constructive, les retours d’expérience et les recommandations émanant du terrain. Nous avons besoin de mettre au jour la façon dont s’imbrique le monde de la santé avec les nouveaux usages liés au numérique dans une perspective de promotion et de prévention, de mettre en lumière les innovations utiles mais aussi les réalités qui dérangent. Grâce à vos contributions, nous entendons parvenir à des recommandations qui favoriseront la compréhension des enjeux par le grand public, les professionnels, le monde de la recherche, les acteurs politiques et tout ceux qui prennent part à l’écosystème de la santé, afin d’aider à mobiliser et à fédérer les énergies. Avec votre accord, vos contributions seront publiées sur le site du CNNUM et seront intégrées au rapport final.

C’est grâce à votre mobilisation et aux problématiques que vos récits et idées feront émerger, que nous parviendrons à formuler des recommandations utiles, avec une vision large et prospective.

Contacts presse : presse@cnnumerique.fr

_______________________________________________________________________________________________________

Télécharger le questionnaire

A retourner à l’adresse suivante : sante@cnnumerique.fr avant le 15 juin.

_______________________________________________________________________________________________________

Nom – Prénom :

Organisme / Fonction :

Acceptez-vous que votre contribution soit rendue publique sur notre site et dans notre rapport ? oui – non

NB : en aucun cas vous n’êtes obligé de répondre à l’intégralité des questions pour nous renvoyer le questionnaire

Questions

VOTRE EXPÉRIENCE

1) Par rapport à votre expérience du numérique dans la santé, quels sont les aspects nouveaux, positifs ou négatifs, que vous voyez émerger aujourd’hui ?

2) Pouvez-vous décrire une expérience ou initiative où vous avez été impliqué et exploitant le numérique en faveur de la prévention / promotion en santé, si possible auprès des jeunes ?

3) Quels ont été les résultats de cette expérience ?

VOTRE AVIS

4) En dehors de l’innovation des vecteurs de communication auprès des jeunes, comment le numérique peut-il être convoqué en faveur de la prévention/promotion en santé auprès des jeunes  (ex : maillage des réseaux de médiateurs, observance des comportements santé, etc.) ?

5) Considérez-vous qu’une politique de prévention/promotion en santé fortement “numérisée” pourrait être source d’inégalité ? Expliquez.

6) A contrario, dans quelles mesures ces outils et usages numériques permettent de redonner du pouvoir d’agir en matière de prévention/promotion en santé, notamment auprès des jeunes ?

VOS RECOMMANDATIONS

7) Sur quels aspects de la prévention/promotion en santé la France doit-elle progresser ? Comment le numérique peut-il contribuer à atteindre ces objectifs ?

8) Si vous deviez citer une expérience emblématique exemplaire, en France ou à l’étranger – en dehors de celles que vous menez vous-même – en matière de prévention/promotion santé, quelle serait-elle ?

9) Selon vous, cette expérience pourrait être dupliquée à grande échelle ? Si oui comment  ? Sinon, quels sont les barrages que vous identifiez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *